Comment devenir comptable ?

Un peu partout, nombreuses sont les entreprises qui font appel à un expert-comptable ou un comptable. Ce dernier a pour rôle de gérer au quotidien les finances de l’entreprise pour laquelle il travaille. Cependant, il est nécessaire d’avoir des diplômes spécifiques et des qualités pour devenir comptable.

Quelles sont les différentes formations pour devenir comptable ?

devenir comptableUn comptable peut exercer dans le secteur privé. Il peut également s’orienter dans le domaine public. Autrement dit, il peut devenir gérant du paiement des dettes ou de l’encaissement des recettes d’un organisme public. Les formations pour devenir comptable sont nombreuses. Vous pouvez les suivre si vous êtes titulaire d’un baccalauréat général ou technique. Il est recommandé d’avoir un Bac ES, un Bac S ou encore un Bac STMG pour ce faire.

Concrètement, il existe deux types de formations pour exercer le métier de comptable. Il s’agit des formations en BTS et licence et celles d’un niveau équivalent. Les formations comptables du niveau Bac + 2 sont les plus nombreuses. Il y a parmi elles :

  • Le BTS Comptabilité-Gestion (il peut se préparer dans les lycées, établissements privés ou encore en alternance dans une entreprise). A savoir que certains organismes permettent aussi d’avoir accès à une formation en comptabilité et gestion d’entreprise le tout à distance.
  • Le DUT Gestion des Entreprises et des Administrations (il se prépare en IUT)
  • Le DEUST (il en existe deux à savoir : Comptabilité et Gestion à Toulouse et Finances, Administration et Comptabilité à Montpellier)

La principale formation comptable du niveau Bac + 3 est le Diplôme de Comptabilité et Gestion. Le DCG se prépare dans des établissements privés spécialisés.

Poursuivre vos études jusqu’au Bac + 5 vous permet de posséder un diplôme apprécié et reconnu par la profession. Il s’agit du Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion (DSCG). Cette formation est dispensée pendant 2 ans dans les écoles ou universités privées. Elle vous permet d’acquérir de nouvelles compétences en audit interne, financier et légal.

Quelles sont les principales qualités pour exercer ce métier ?

Le métier de comptable requiert une certaine rigueur. Une erreur dans la gestion des finances d’une entreprise peut avoir de grandes conséquences. Il est aussi nécessaire d’avoir une bonne connaissance en droit. Le comptable doit aussi être doué en mathématique, être pédagogue et diplomate. Ceci, étant donné qu’il est souvent en contact avec la clientèle.

Le comptable doit également faire preuve d’exigence professionnelle pour guider au mieux l’entreprise ou les clients de celle-ci. Il doit être organisé et autonome dans son travail. Il doit avoir une bonne maîtrise des outils informatiques en lien avec son travail, notamment le logiciel de gestion et le logiciel de comptabilité. De même, il doit maîtriser les outils de traitement de messagerie et de texte.

Quel est le rôle d’un comptable ?

Le poste de comptable peut être occupé aussi bien dans une entreprise que dans un cabinet d’expertise-comptable. L’étendue ainsi que la nature des missions de ce dernier dépendent du type de structure dans laquelle est exercée l’activité.

Les missions du comptable en entreprise

comptable en entrepriseLe comptable assure dans une petite entreprise la gestion quotidienne de l’entreprise sur les plans administratifs, bancaires, fiscaux et comptables. Il peut même mettre en place une gestion prévisionnelle. En effet, il se charge de l’établissement des tableaux de bord, s’occupe des situations comptables intermédiaires et des outils de reporting.

Ce professionnel peut se spécialiser dans une branche particulière dans une grande entreprise. Étant placé sous la supervision d’un chef comptable, il peut être par exemple comptable « fournisseur » ou encore comptable « client ».

Les missions du comptable en cabinet d’expertise comptable

Sous la supervision d’un expert-comptable, le comptable tient le portefeuille de clients, c’est-à-dire la comptabilité de plusieurs entreprises de manière autonome. Cette mission consiste à réaliser la saisie comptable, la révision des comptes et l’établissement du bilan de fin d’année (comptes annuels).

Le comptable en cabinet peut effectuer différentes tâches annexes. Il peut se charger de l’élaboration des charges sociales et de la paie. Il peut aussi s’occuper de l’établissement des déclarations fiscales. Il s’agit notamment de la Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA), la Cotisation sur la Valeur Ajoutée des Entreprises (CVAE), la Cotisation Foncière des Entreprises (CFE), la Taxe sur les Véhicules de Tourisme et Société (TVTS). Il peut aussi assurer la tenue « juridique » des dossiers. Le comptable en cabinet a donc des missions plus polyvalentes que le comptable en entreprise.

Il faut retenir que l’accès à la profession de comptable est possible à partir d’un diplôme Bac + 2 au minimum, après avoir obtenu un BTS Comptabilité Gestion. Cependant, il est nécessaire de compléter cette formation par une expérience professionnelle en tant qu’assistant comptable. Détenir ce poste est également conditionné par l’obtention d’un Diplôme de Comptabilité et de Gestion.