Qu’est-ce qu’un incubateur d’entreprise ?

Plusieurs solutions sont accessibles aux jeunes entrepreneurs afin de monter et de lancer leurs projets, dont l’une des plus appréciées est l’incubateur d’entreprise. Cette solution est généralement gratuite, mais certaines boîtes qui la proposent accaparent une partie du projet en contrepartie de leur soutien. Quelles sont les différentes facettes du système d’incubateur d’entreprise ?

Incubateur d’entreprise, c’est quoi ?

incubateur d'entrepriseParfois appelé accélérateur de startup, un incubateur d’entreprise est une structure d’accompagnement de projets relatifs à la création d’entreprise. Elle ne traite dans la majorité des cas que de projets naissants, novateurs et technologiques. Elle a pour mission d’accompagner le porteur de projet dans la réalisation de celui-ci. Cet accompagnement peut prendre plusieurs formes comme le mentorat, la mise à disposition de moyens logistiques et les conseils financiers.

  • Le mentorat consiste en le partage d’expériences. C’est à dire que le projet sera étudié ensemble en se basant sur les vécus des membres de la structure : quelles sont les difficultés auxquelles ils ont fait face et comment les ont-ils surpassés ? Les questions relatives à la propriété intellectuelle, quels sont les clés de la réussite d’un tel ou tel projet, etc.
  • Les moyens logistiques concernent les matériels dont le jeune entrepreneur pourra avoir besoin pour mettre au point son projet : salle, matériel informatique et matériel bureautique.
  • Les conseils financiers font partie des points forts du système d’incubateur d’entreprise puisqu’il n’est pas facile de trouver un financement pour un projet naissant. Grâce à ses relations, celui qui propose l’accompagnement pourra mettre le porteur de projet en relation avec différents organismes financiers et toute autre personne susceptible de lui octroyer du fonds pour lancer son projet.

Quels sont les différents types d’incubateur d’entreprise ?

Il existe des incubateurs publics et des incubateurs privés. Ceux publics sont rattachés au Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche. Ils ne prennent en charge que les projets ayant contracté un partenariat avec un laboratoire de recherche public ou un projet ayant déjà reçu un prix national d’aide à la création d’entreprises. En général, leurs interventions se focalisent sur le montage de projet et notamment des dossiers nécessaires à la création de l’entreprise.

Les incubateurs privés quant à eux, travaillent en partenariat avec des grandes entreprises, des grandes écoles de commerce ou encore des agences de développement économique. Ils se concentrent aussi bien sur le montage de projet que sur la suivie des activités après le lancement. Ils poursuivent leurs interventions jusqu’à la croissance post-création puisqu’ils s’intéressent  fortement au développement du secteur d’activité concerné par le projet. En effet, un incubateur privé peut être généraliste ou bien spécialisé dans un domaine précis : santé, commerce, vente en ligne, etc.

Il y a quelques années, une forme particulière d’incubateur d’entreprise a vu le jour en France : les pionnières. Celle-ci s’adresse aux femmes entrepreneurs afin de les encourager à s’épanouir et à créer des projets novateurs.

Comment intégrer le programme d’un incubateur d’entreprise ?

L’intégration d’un programme lancé par un incubateur d’entreprise est plus que nécessaire dans le monde actuel où nous vivons. La concurrence est rude et il ne suffit plus d’avoir de bonnes idées ou des idées novatrices pour pouvoir percer dans le secteur d’activité envisagé. Un accompagnement par un professionnel permet d’acquérir les savoir-faire nécessaires et d’accroître sa crédibilité auprès des acteurs concernés.

En ce qui concerne l’admission à l’accompagnement proprement dite, ce sont les incubateurs contactés qui choisissent les projets qu’ils veulent encadrer. Seuls les projets pertinents sont choisis et leurs initiateurs passent devant un comité pour apporter davantage d’explications sur les attentes, les objectifs et la finalité. Bien avant d’envoyer un dossier à une structure privée ou publique, il est important de bien se renseigner sur celle-ci :

  • Est-ce qu’elle est experte dans votre domaine d’activité ?
  • Quels sont les avantages connus d’une collaboration avec la structure ? Offre-t-elle des séances de coaching gratuit, dispose-t-elle d’espaces de travail, qui sont ses partenaires professionnels et financiers ?
  • Quelles sont les attentes de l’incubateur après le lancement du projet ? Réclame-t-il un pourcentage sur l’entreprise ?
  • La collaboration s’étale-t-elle sur plus de 2 ans ? La conception d’un projet demande du temps, mais l’intérêt d’un accompagnement par un expert est de pouvoir se lancer rapidement et sereinement sur le marché.