Le marché porteur du désherbage thermique, 100% écologique

Le désherbage thermique est une technique récente pour pallier les inconvénients écologiques de l’usage du désherbage chimique. Si le recours aux désherbants chimiques est de plus en plus écarté par les jardiniers, le désherbage thermique est par contre de plus en plus affectionné. En effet, le maître mot de ce nouveau procédé est le respect total de l’environnement.

Didier est un jeune entrepreneur de 21 ans qui a passé presque deux ans au green lab pour faire murir son projet d’entreprise. Aujourd’hui, il vend des désherbeur thermiques en ligne et nous explique aujourd’hui l’intérêt d’une telle technique de jardinage.

La technique du désherbage thermique

désherbeur thermiqueLe désherbage thermique s’opère à travers un appareil qui va provoquer un choc thermique violent, qui à son tour va engendrer l’éclatement et le dépérissement des cellules végétales des plantes, sans avoir à les brûler. Il s’agit généralement d’un appareil à flamme ou électrique, assimilé à un genre de chalumeau mobile.

Le principe est de passer « un coup de chaud » à la plante avec le désherbeur thermique pour la faire ployer au bout d’une vingtaine de minutes en moyenne. Elle va par la suite se dessécher au bout de deux jours ou de trois jours environ.

Dans la pratique, il suffit de circuler et de passer la flamme sur l’herbe en une seconde ou deux, en prenant une distance de 10cm en moyenne.

L’efficacité du désherbage thermique

Par rapport au procédé de désherbage chimique, il est évident que le désherbage thermique offre beaucoup d’avantages. L’utiliser constitue donc un choix judicieux. Ce qui est d’abord primordial, c’est que le désherbage thermique évite la pollution et la dégradation de l’environnement. En plus de cela, il préserve la santé des humains et des végétaux en même temps.

Pour une pleine efficacité, le désherbage thermique doit s’opérer de manière précoce, c’est-à-dire lorsque les plantes sont encore jeunes et donc sensibles. Mais, s’il s’agit d’une plante plus développée ou encore plus résistante, il est nécessaire d’y procéder en plusieurs passages. Ces passages devront être espacés de 15 jours.

Par ailleurs, il faudra noter que le désherbage thermique est une méthode à la fois rapide et efficace sans pour autant fatiguer le jardinier. Il peut s’opérer dans toutes les conditions météorologiques.

Les différents types de désherbeurs thermiques et leurs prix

Il existe sur le marché toute une multitude de désherbeurs thermiques tous listés chez www.desherbeur-thermique.eu, dont le plus répandu reste le désherbeur à flamme avec du gaz. En général, les différents modèles sont classés en fonction de leurs prix, qui varient entre 30 euros jusqu’à 200 euros.

Ainsi, vous trouverez sur le marché des désherbeurs coûtant entre 30 et 60 euros, qui sont constitués essentiellement d’une lance et d’un brûleur. Il faut noter qu’ils ne sont pas équipés de dispositifs qui permettent de porter la bouteille à gaz.

désherbeur thermique à gaz

Dans la gamme de prix, située entre 70 à 100 euros, vous trouverez des désherbeurs thermiques qui sont dotés d’un chariot qui permet de porter la bouteille à gaz. Ce modèle est préconisé spécialement pour le désherbage des grandes surfaces.

Enfin, entre 100 à 200 euros, il existe sur le marché des désherbeurs thermiques combinés à un chariot mais également à un sac à dos pour que le jardinier puisse porter la bouteille dans tous les endroits.